Mardi 18 novembre 2 18 /11 /Nov 23:01
Prochaine réunion du CPE-RP
(information sur le collectif et préparation du 29),
le mercredi 26 novembre, entre 14 et 16 heures,
à la Bourse du Travail de Saint-Denis
(11, rue Génin ; Station « Saint-Denis Porte de Paris », métro ligne 13)
Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : organisation du collectif
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 novembre 2 18 /11 /Nov 22:54
La version du tract, maquettée en A4 recto-verso, peut-être obtenue en envoyant un mail à l'adresse du CPE-rp : cperp@free.fr

DES EMPLOIS INDISPENSABLES...
MAIS LA PRÉCARITÉ À LA CLÉ
ET DES STATUTS AU RABAIS !


La crise financière a causé le gâchis de plusieurs milliers de milliards d'euros. La responsabilité en incombe aux banques qui ont spéculé avec l'argent qui leur est confié mais aussi aux pouvoirs publics, bien contents de laisser le marché jouer avec des sommes considérables.
En attendant, dans les écoles, les collèges, les lycées, des milliers de salariés en CAE, en Contrats d'Avenir (CAV), assurant des missions de secrétariat, de surveillance, d'intégration d'enfants handicapés sont arrivés en fin de contrat, au printemps dernier, cet été... et plusieurs milliers d'autres sont menacés.
Les salariés en contrat « aidé » (CAE-CAV) assurent de vraies missions dans les établissements scolaires. Leur départ cause le plus grand désarroi pour eux mais aussi pour les enfants auprès desquels ils interviennent, pour les équipes avec lesquelles ils travaillent. Ils/Elles sont devenu(e)s incontournables ! Les CAE et les CAV et les élèves dont ils s'occupent ne sont pas des variables d'ajustement !
    L'Etat licencie donc massivement et en même temps, Sarkozy annonce, à grands renforts de médias, la création prochaine de 100 000 nouveaux emplois précaires, pour faire face à la crise. Mais que vont devenir les collègues arrivés en fin de contrats ? En quoi, la précarité, est-elle une réponse acceptable ? Ils se foutent de qui ?
Ces emplois, la société en a vraiment besoin. Pourquoi, alors, seraient-ils précaires ?
Les missions qu'assurent les CAE-CAV-EVS dans les écoles, les collèges et les lycées, sont de vraies missions ; elles correspondent à de vrais besoins !
    A l'instar du dispositif mis en place par le Conseil Général du 93, en 2006, qui a permis de titulariser plus d'une centaine de CAE (TOS), grâce à la lutte,


LE COLLECTIF DES PRÉCAIRES DE L'EDUCATION (CPE-rp),
soutenu par les syndicats CNT-STE RP et SUD Education Créteil,
REVENDIQUE
LA TITULARISATION SANS CONDITION
DES PERSONNELS PRÉCAIRES



Titularisation des collègues sur des « nouveaux corps de titulaires »

*éducateur scolaire en école, collège et lycée (vie scolaire)

*animateur scolaire avec 3 mentions :
- « formateur/gestionnaire de salles informatiques »
- « documentation/bibliothèque( BCD) »
- « polyvalent (soutien pédagogique, sorties scolaires, aide administrative) »

*secrétaire administratif en école, collège et en lycée

*éducateur pour l'intégration des élèves en situation de handicap

Remboursement intégral des frais de transports

Maintien de la CMU pour tous

Droit au Congé Individuel de Formation (CIF)


 DES MISSIONS ESSENTIELLES...
MAIS DES PERSPECTIVES INCERTAINES
MAIS DES CONDITIONS DE TRAVAIL
ET DES SALAIRES INACCEPTABLES !


CAE-CAV : précaire, à l'avenir incertain

    Le plan Borloo, dit « de cohésion sociale », prévoyait un « retour à l'emploi durable », à l'issue d'un contrat aidé.
Mais la réalité est tout autre ! Les premières synthèses de la DARES(sorties en août 2008) démontre que 6 mois après la fin d'un CAE, plus de 50 % des collègues sont au chômage ou en inactivité. Pour les CAV, ce sont plus de 61 % qui sont dans la même situation ! Le taux « d'insertion dans l'emploi durable» est de 23 % pour les CAE, de 16 % pour les CAV !

« Accompagnement » dans l'emploi, quel accompagnement ?

    La formation est censée être obligatoire pour les collègues en Contrat d'Avenir. Mais de quelle formation parle-t-on ?
Le plus souvent, l'employeur fait cocher la case « Adaptation au poste » en « interne » et le tour est joué ! Les plus « chanceux » ont le droit au stage GRETA-Geforme, remise à niveau très généraliste, qui ne facilite en rien une insertion professionnelle ! Alors qu'ils sont embauchés, sous contrat de droit privé, les CAE et les CAV n'ont même pas le Droit au Congé Individuel de Formation (CIF) !

Quel emploi ? Quel salaire ?

    Les collègues CAE-CAV sont salariés à temps partiel imposé. Leur salaire est donc, lui aussi partiel ! La loi permet pourtant aux employeurs d'embaucher les CAE à temps complet, mais l'Education Nationale refuse d'en entendre parler !


EXIGEONS, TOUTES ET TOUS ENSEMBLE,
LA TITULARISATION SANS CONDITION
DES PERSONNELS PRÉCAIRES

LE CPE-rp APPELLE
À MANIFESTER ET À AGIR CONTRE LA PRÉCARITÉ,
LE SAMEDI 29 NOVEMBRE.
RENDEZ-VOUS, À 13 HEURES 30,
M° SÉVRES-BABYLONE
(lignes 10 et 12 du métro)



Prochaine réunion du CPE-RP (information sur le collectif et préparation du 29), le mercredi 26 novembre, entre 14 et 16 heures, à la Bourse du Travail de Saint-Denis (11, rue Génin ; Station « Saint-Denis Porte de Paris », métro ligne 13)

Collectif des Précaires de l'Education - Région parisienne
06 37 18 19 72 ; http://cpe-rp.over-blog.net/ ; cperp@free.fr


Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 novembre 2 18 /11 /Nov 22:51
LE CPE-rp APPELLE
À MANIFESTER ET À AGIR CONTRE LA PRÉCARITÉ,
LE SAMEDI 29 NOVEMBRE.
RENDEZ-VOUS, À 13 HEURES 30,
M° Sèvres-Babylone
(lignes 10 et 12 du métro)

Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 26 octobre 7 26 /10 /Oct 23:09
La prochaine réunion du CPE-rp aura lieu le mercredi 12 novembre, à partir de 14 heures, à la bourse du travail de Saint Denis (juste à côté de la station " Saint Denis-Porte de Paris " du métro ligne 13).

Nous avons absolument besoin d'être NOMBREUX !
# pour effectuer des envois postaux aux collègues dans les établissements scolaires
# pour contacter les personnels précaires
# pour préparer les mobilisations à venir.

Parlez-en autour de vous, et nous comptons sur vous pour venir nombreux !


Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : organisation du collectif
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 octobre 1 13 /10 /Oct 01:55
 La prochaine réunion du collectif aura lieu le mercredi 22 octobre, à 14h00, à la Bourse du travail de Saint-Denis

L'ordre du jour :
  
 1) Bilan d'une année d'existence du collectif et résultats obtenus.
 2) Reconstitution du collectif pour cette nouvelle année scolaire.
 3) Réponse de M. Hirsch à la demande d'audience du collectif. Que faire ?
 4) Actions à mener ( pour l'obtention de la Titularisation des précaires) et préparation de ces actions (réunion, envoi de courrier,..).


Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : organisation du collectif
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 octobre 1 13 /10 /Oct 01:42
Passe à mon voisin...
Voilà, pour résumer, la réponse du Haut-commissaire aux " solidarités actives contre la pauvreté " à la demande d'audience du Collectif, en mai : monsieur est débordé mais travaille sur le CUI et transmet notre demande, par l'intermédiaire de son chargé de mission, à Darcos qui n'a toujours pas daigné se manifester pour recevoir le CPE-rp.

Ci-dessous, la lettre reçue par le Collectif :

De:       LE-NAOUR Loic <loic.le-naour@pm.gouv.fr>
À:      cperp@free.fr
Objet:      Personnels en contrats aidés exerçant dans l'Education Nationale

Le Collectif des Précaires
de l'Education Nationale
pour la région parisienne
CPE-RP


Madame, Monsieur,

Vous avez souhaité rencontrer Martin HIRSCH, Haut Commissaire aux Solidarités actives contre la Pauvreté, afin de l'entretenir des personnels en contrats aidés exerçant dans l'Education Nationale.

Soyez assurés que le Haut Commissaire est bien conscient des difficultés que suscitent les contrats aidés. C'est pourquoi il souhaite mettre en place un nouveau dispositif : le contrat unique d'insertion, il fusionnera les contrats d'accompagnement dans l'emploi, contrats d'avenir, contrats initiative emploi et contrats d'insertion et sera un véritable outil d'insertion.

Concernant votre demande d'audience, il regrette de ne pouvoir vous recevoir en raison d'un emploi du temps trop chargé et m'a demandé de transmettre votre correspondance à Monsieur Xavier DARCOS, Ministre de l'Education Nationale afin qu'il puisse examiner votre demande avec son cabinet.

        Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les meilleures.


Loïc Le Naour
Chargé de mission
Auprès du Haut Commissaire
aux Solidarités actives contre la Pauvreté
59, avenue de Ségur
75345 Paris Cedex 07
Fax : 01 44 38 14 10



Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 25 juin 3 25 /06 /Juin 14:49
Cet été, trois permanences du Collectif sont prévues afin de poursuivre l'information, d'assurer une aide individuelle sur les dossiers personnels... elles sont ouvertes à chacun-e, au moment où il-elle souhaite, pendant les créneaux proposés.

mercredi 02 juillet - entre 14 et 16 heures - Bourse du Travail de Saint-Denis

mercredi 09 juillet - entre 14 et 16 heures - Bourse du Travail de Saint-Denis

mercredi 27 août - entre 16 et 18 heures - Bourse du Travail de Saint-Denis

N'hésitez pas à passer et à faire connaître ces trois dates aux collègues...


Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : organisation du collectif
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 juin 7 15 /06 /Juin 17:31
Délégation du Collectif des Précaires de l'Education-RP
reçue au Ministère de l'Education Nationale

De nombreux personnels précaires, embauchés en CAE (Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi), en CAV (Contrats d'Avenir), souvent en tant que qu'EVS (Emplois vie Scolaire) arrivent en fin de contrat à la fin du mois de juin. Après deux ou trois ans de bons et loyaux services, l'éducation nationale les remercient. C'est un vrai retour à la case départ : l'ANPE et le chômage.
Pour exiger qu'aucun licenciement n'ait lieu, pour obtenir la titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les personnels précaires, le Collectif des Précaires de l'Education de la Région Parisienne (CPE-RP), la CNT éducation RP et SUD éducation Créteil ont appelé à une manifestation mercredi 11 juin au ministère de l'éducation nationale.

La fédération SUD éducation, la CNT éducation et le CPE-RP ont demandé au ministère de recevoir une délégation afin d'exposer leurs revendications et obtenir des garanties sur la question urgente des fins de contrats.
Le SNUipp et des collectifs départementaux d'EVS avaient eux aussi demandé à être reçus.
Aux deux demandes respectives, le cabinet du ministre a répondu :
Une délégation de 6 personnes du SNUipp et de 2 pour SUD !
Donc, le cabinet de Darcos a décidé d'exclure deux organisations qui ont pourtant prouvé leur détermination dans la lutte contre la précarité depuis de nombreuses années !
SUD éducation a décidé de faire rentrer une collègue du CPE-RP (non-adhérente à SUD) en accord avec la CNT éducation-RP.

Une fois reçus en délégation la collègue du CPE-RP et le militant de SUD éducation ont protesté vigoureusement contre l'éviction de la CNT et ont proclamé que c'était bien un membre du CPE-RP qui était là et non un second représentant de SUD.

Nous avons été reçus par deux personnes de la DGESCO pendant plus d'une heure et demie. Mais une fois les présentations terminées, la représentante du ministère nous a posé une question qui allait en dire long sur l'intérêt de l'entretien : « C'est quoi un Contrat d'Avenir ? ».
Après avoir exposé nos revendications et les situations de tous les collègues EVS présentes, nous avons protesté contre l'affront qui nous était fait : les personnes « missionnés » pour nous rencontrer n'avaient aucun élément à nous donner concernant les fins de contrats ! C'est pourtant dans 19 jours (30 juin) que des centaines de contrats se terminent ! Les personnes de la DGESCO nous ont affirmé qu'elles étaient là pour nous écouter et pour transmettre très fidèlement nos propos au cabinet du ministre. Ce dernier n'a aucune réponse à fournir aux collègues précaires en lutte !

Après être allé voir l'Inspection Académique, le rectorat, la Direction Régionale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle  (DRTEFP) et même le Grenelle de l'Insertion, on ne fait que constater le mépris affiché pour les personnes qui travaillent en « contrats aidés ».
Les collègues précaires jugeront !

Quant au CPE-Rp et aux organisations syndicales qui les soutiennentt, ils demeurent convaincus que le  mouvement unitaire précaire-titulaire doit se renforcer et poursuivre la mobilisation.

Pour en finir avec la précarité, c'est tous ensemble qu'il faut lutter !








Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 9 juin 1 09 /06 /Juin 23:53
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
DU COLLECTIF DES PRÉCAIRES DE L'EDUCATION-RÉGION PARISIENNE
soutenu par SUD éducation Créteil et la CNT Education RP


Dans les écoles, les collèges et les lycées, des centaines de personnels précaires en Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi, en Contrats d'Avenir (CAV), les Emplois Vie Scolaire (EVS) et les AVS arrivent en fin de contrat à la fin juin 2008.
C'est donc le retour à la « case chômage » pour la majorité d'entre eux.
Le Collectif des Précaires de l'Education (CPE-RP), soutenu par les syndicats
SUD éducation Créteil et CNT éducation RP, exige :
-la titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les non-titulaires
-la création de nouveaux corps de titulaires pour les personnels embauchés en CAE et en CAV.
Pour obtenir satisfaction, nous appelons à une manifestation mercredi 11 juin 2008, à 14heures, du Métro Rue du Bac en direction du ministère de l'Education Nationale.
Nous avons déposé une demande d'audience auprès du ministre, M. Xavier Darcos.

Contacts :
SUD éducation Créteil : 06 70 19 67 61
CNT éducation RP : 06 37 18 19 72

Les revendications du CPE-RP

 - la titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les
non-titulaires
 - la création de nouveaux corps de fonctionnaires pour les personnes
  embauchées en CAE et en CAV
 - le passage à un service à temps plein pour tous les salariés qui le désirent
 - l'arrêt du recours à l'emploi précaire
 - le droit à une formation qualifiante rémunérée (sur le temps de travail)
 - une validation d'acquis gratuite dès le premier contrat
 - le droit de garder la CMU et la carte de « solidarité transport »

Titularisation des collègues sur des « nouveaux corps de titulaires »

* éducateur scolaire en école, collège et lycée (vie scolaire)

* animateur scolaire avec 3 mentions :
    - « formateur/gestionnaire de salles informatiques »
    - « documentation/bibliothèque( BCD) »
    - « polyvalent (soutien pédagogique, sorties scolaires, aide administrative) »

* secrétaire administratif en école, collège et en lycée

* éducateur pour l'intégration des élèves en situation de handicap



Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 5 juin 4 05 /06 /Juin 01:00
A la suite de l'action du 21 mai,
le Collectif appelle à un rassemblement, le mercredi 11 juin,
sous les fenêtres du Ministère de l'Education

Lieu de rendez-vous : ministère de l'Education / 110, rue de Grenelle / 75007 PARIS
(métros : ligne 12 : Rue du Bac, Solférino & ligne 10 : Sèvres-Babylone).

Horaire : 14 heures.

Le tract du collectif, appelant au rassemblement :




Par Collectif des Précaires de l'Education - Publié dans : actions, grèves, manifs...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus